Download AMAN Application from Apple store and Google play                                Follow us on : Twitter - Facebook - YouTube - Instagram

STATUTES GENERAL ASSEMBLY SECRETARY GENERAL CONTACTS Follow us on Twitter Follow us on Facebook Follow us on Instagram
Daily News
MedNEWS HOME
NNA - 48,000 participants of 109 nationalities partake in Beirut Marathon: Men's first place goes to Morocco, Women's first place to Ethiopia
NNA - The Beirut Marathon Association organized Sunday the 16th edition of its annual sports event, with the participation of...
NNA - Clôture du forum socio économique de Bkerké
ANI - Le patriarche maronite, le cardinal Béchara Boutros Rahi, a parrainé la deuxième journée des travaux du forum socio-économique...
NNA - حملة توزيع أكياس صديقة للبيئة في جبيل
وطنية - تبدأ بلدية جبيل - بيبلوس حملة توزيع أكياس من القماش صديقة للبيئة على كل بيت ضمن نطاق البلدية،...
NNA - فيلمان لبنانيان حصدا الذهبية والبرونزية في ختام مهرجان أيام قرطاج السينمائية
وطنية - فاز الفيلمان السينمائيان اللبنانيان ' RESONANCES' و"طرس- رحلة الصعود إلى المرئي"، بالجائزتين الذهبية والبرونزية في ختام مهرجان "أيام...
NNA - انطلاق ماراثون بيروت بنسخته ال16 من واجهة بيروت البحرية
وطنية - انطلق عند السادسة والثلث من صباح اليوم ماراثون بيروت بنسخته ال16 بدعوة من"جمعية بيروت ماراثون"،...
NNA - UAE Ambassador to Lebanon, Hamad Saeed Al Shamsi, inaugurates 22 development projects, lays cornerstone for 2 projects in North, Akkar regions
NNA - United Arab Emirates Ambassador to Lebanon, Hamad Saeed Al Shamsi, inaugurated Sunday twenty-two developmental projects and laid the...
NNA - Prime Minister Saad Hariri meets with heads of a number of states on the sidelines of the Elysee lunch
NNA - Prime Minister-designate Saad Hariri met Sunday with a number of world leaders on the sidelines of the luncheon...
NNA - British Embassy commemorates 'Remembrance Day': 2018 marks 100 years since the end of WWI
NNA - The British Embassy in Lebanon issued Sunday the following press release marking the centennial of the end of...
SANA - شتانغه يعلن قائمة لاعبي منتخب سورية لكرة القدم لمباراتي عُمان والكويت
دمشق-سانا - أعلن مدرب منتخب سورية لكرة القدم الألماني بيرند شتانغه قائمة أسماء اللاعبين المشاركين في المباراتين الوديتين التحضيريتين لنهائيات...
SANA - الهلال الأحمر يقدم مساعدات لـ 400 عائلة في بلدة نامر بريف درعا
درعا-سانا - في إطار تأمين احتياجات المواطنين العائدين إلى بلداتهم في المناطق التي أعاد إليها الجيش العربي السوري الأمن والاستقرار...
SANA - وزارة الصحة تخدّم 140 ألف مريض سكري مجاناً
دمشق-سانا - اختار الاتحاد الدولي لداء السكري في يومه العالمي الذي يصادف الـ 14 من تشرين الثاني التوجه بحملته هذا...
SANA - في سورية.. ( تجربة جديدة.. لباس موحد للمدرسين)
السويداء-سانا - تجربة جديدة للباس الموحد للمدرسين طبقتها خلال العام الدراسي الحالي إدارة مدرسة الشهيد رائد ثامر العقباني في بلدة...
EFE - A century after Austrian-Hungarian Empire's fall, some nostalgic for monarchy
Vienna, Nov 11 (efe-epa).- As Sunday marked 100 years since the once-almighty Habsburg dynasty's fall from power and the disintegration...
MAP - Journée mondiale de la population: la planification familiale s'impose comme une obligation en matière des droits de l’homme




Rabat - 10 juillet 2018 – (MAP)- Que les femmes aient la possibilité de décider du nombre d’enfants qu’elles souhaitent avoir et de l’espacement des naissances pour préserver leur santé et celle de leurs progénitures constituent désormais des valeurs qui font partie intégrante des droits humains.

La célébration de la journée mondiale de la population cette année, sous le thème "la planification familiale fait partie des droits de l'homme", vient consolider et mettre en lumière cette corrélation entre planification familiale et droit fondamental.
L’année 2018 marque le 50-ème anniversaire de la Conférence internationale des droits de l'homme de 1968, où la planification familiale a été, pour la première fois, reconnue mondialement comme un droit de l'homme, la Proclamation de Téhéran stipulant que "les parents ont le droit fondamental de déterminer librement et consciemment la dimension de leur famille et l'échelonnement des naissances".
La Proclamation de Téhéran a ainsi suscité une prise de conscience internationale en matière de planification familiale et depuis, les efforts consentis pour planifier, éviter ou retarder la grossesse se sont multipliés dans une lutte engagée par les femmes.
Au Maroc, des données du Haut-commissariat au plan (HCP) révèlent que le nombre moyen d’enfants par femme, après avoir culminé à plus de 7 enfants par femme au cours des années 1960, a chuté à près de 2,21 enfants en 2014, voire en dessous du niveau de remplacement des générations dans les villes.
Selon la même source, cette baisse accentuée de la fécondité peut être expliquée par deux facteurs principaux à savoir le changement dans le calendrier de la nuptialité et dans une grande mesure, le recours de plus en plus massif à la contraception.
En effet, si la tradition du mariage précoce et universel prédominait au Maroc en 1960, et plus souvent arrangé dès la puberté, les mutations socioéconomiques qu’a connues la société marocaine ont entraîné un bouleversement de cette situation, l’âge au premier mariage féminin passant de moins de vingt ans vers les années soixante à plus de 25,7 ans en 2014.
Cependant, la contribution du facteur de l’âge au premier mariage dans le déclenchement de la baisse de fécondité a progressivement diminué au fil des années, au profit de la diffusion des moyens de limitation volontaire des naissances.
Ainsi, le HCP note que la prévalence contraceptive a connu une augmentation très importante au fil des années, le pourcentage des femmes en âge de reproduction qui utilisent une méthode contraceptive passant d’environ 6% en 1960, à 19% en 1979, puis à 63% en 2004, atteignant en 2011 le taux de 67,4%.
Par ailleurs, la planification familiale au Maroc est de plus en plus orientée vers l'utilisation de la contraception moderne avec une prévalence de 55%, le recours aux méthodes traditionnelles ne représentant qu’une prévalence de 8%.
Au-delà de la baisse de la fécondité, la planification familiale au Maroc a également contribué à réduire considérablement les risques de morbidité et des mortalités maternelles et infantiles, la mortalité maternelle passant de 227 décès pour 100 milles naissances vivantes en 2004 à 72,6 en 2016. Quant à la mortalité infantile, elle est passée de 40 pour 1000 naissances en 2004 à 28,8 en 2010.
Ces chiffres traduisent l’importance de la planification familiale qui constitue depuis 1968 un droit fondamental que le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) et l’Organisation mondiale de la santé s’efforcent de protéger, en reconnaissant neuf normes visant à défendre ce droit, à savoir la non-discrimination, la disponibilité, l’accessibilité, l’acceptabilité, la qualité, la prise de décision éclairée, le respect de la vie privée et de la confidentialité, la participation des individus aux décisions qui les concernent et la responsabilité des systèmes de santé, des systèmes éducatifs, des dirigeants et des décideurs quant aux efforts déployés pour réaliser le droit de l'homme à la planification familiale.
Cette année, la communauté internationale se mobilisera le 11 juillet à l’occasion de la journée mondiale de la population, instaurée en 1989 par le Conseil d'administration du programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), suite au grand intérêt suscité par la "journée des cinq milliards" qui a été célébrée le 11 juillet 1987, commémorant le jour où la population mondiale a atteint 5 milliards de personnes, afin de faire de la planification familiale un choix universellement disponible.


Agency : MAP

Date : 2018-07-11 09:43:37



 



 

Copyright © Alliance of Mediterranean News Agencies 2017